L’examen du permis moto sera complètement réformé le 19 janvier 2013, notamment les épreuves sur plateau. Ces épreuves sont identiques pour toutes les catégories A1 (125), A2, A et automatique.

A priori, les dimensions du plateau resteront identiques, soit 130 x 6 mètres, donc il n’y aura pas à créer de nouveaux lieu, mais simplement a aménager très légèrement les plateaux existants. La durée de l’examen plateau sera fixée à 15 minutes par candidat.

5 épreuves : 4 pratiques et une orale

Dans les grandes lignes, le permis moto 2013 se compose désormais de 4 épreuves pratiques avec deux parcours possibles (droite et gauche) et une interrogation orale, soit un total de 5 épreuves.

Déplacement sans l’aide du moteur 1 Droite

Déplacement sans l’aide du moteur 2 Gauche

L’expert (c’est à dire l’inspecteur) désigne par tirage au sort le parcours que le candidat doit effectuer.

Après l’épreuve : il y a une question orale.

Déplacement à allure réduite 1 Droite

Déplacement à allure réduite 2 Gauche

L’expert (l’inspecteur) désigne par tirage au sort le parcours que le candidat doit effectuer.

Maîtrise à allure plus élevée : Freinage 1 ½ tour Droite

Maîtrise à allure plus élevée : Freinage 2 ½ tour Gauche

L’expert (l’inspecteur) désigne par tirage au sort le parcours que le candidat doit effectuer.

Maîtrise à allure plus élevée : Évitement 1 ½ tour Gauche

Maîtrise à allure plus élevée : Évitement 2 ½ tour Droite

Pour rappel, le permis A2 donnera accès aux motos dont la puissance ne dépasse pas les 35 kW (soit 47,5 ch environ) et dont le rapport puissance / poids n’excède pas 0,2 kW par kilogramme. Elles pourront en revanche excéder plus de 600 cc : ce sera le cas par exemple de la Z800 « e version »
Il est en revanche exact que les détenteurs du permis A2 devront patienter deux longues années et se soumettre à 7 heures de formation pour décrocher le « vrai » permis A, car l’accès aux « grosses » motos ne se fera plus automatiquement.

La subtilité de ce système, concerne les motos sur lesquelles les élèves de moto école se feront le gant en vue du permis A : elles devront cuber au minimum 600 cc et développer plus de 40 kW

Bref, afin de clarifier la situation voici les permis auxquels vous devrez prétendre avant d’enfourcher votre belle :

Permis A1

  • Cylindrée : inférieure à 125 cc (oui, 124,9 cc mais commercialement « 125 »…)
  • Puissance : inférieure à 11 kW (15 ch)
  • Rapport poids / puissance : inférieur à 0,1 kW/kg
  • Age minimum : 16 ans

Permis A2

  • Cylindrée : toutes
  • Puissance : inférieure à 35 kW (47,5 ch)
  • Rapport poids / puissance : inférieur à 0,2 kW/kg
  • Age minimum : 18 ans

Permis A

  • Cylindrée : toutes
  • Puissance : 73,6 kW maximum (mais la loi des 100 ch prendra fin en 2016 !)
  • Rapport poids / puissance : vers l’infini et au-delà
  • Age minimum :
    • 20 ans (2 ans permis A2 minimum + 7 heures de formation)
    • ou 24 ans (en accès direct)

Rappelons également la création d’une version « automatique » du permis moto. À destination des amateurs de scooters, cette déclinaison évitera aux élèves d’avoir à passer leurs examens pratiques aux commandes de machines munies d’un embrayage et d’un sélecteur !

Comme une petite vidéo vaut mieux qu’un long discours, je vous invite à visionner celle ci, qui vous explique en détails ces nouvelles reformes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s